Une petite histoire de la céramique

La céramique est un des plus vieux arts de l’humanité. Bien avant son utilisation industrielle qui a permis de la retrouver dans les salles de bains, les carrelages de sol aux styles arabes et méditerranéens ou encore dans les vases et des pots, on faisait de la céramique un véritable art destiné à faire plaisir aux yeux, bien plus souvent qu’à être concrètement utilisé. D’où vient la céramique, comment elle-elle née? Comme l’art de la céramique a-t-il évalué au cours de siècles?

Les premiers pas de l’homme en céramique

La céramique provient du grec « keramos » qui signifie à peu près argile ou terre à potier. On retrouve dans la famille de la céramique certaines variantes et familles bien distinctes : les poteries, les grès, les faïences et les porcelaines. Pendant très longtemps le secret de la porcelaine a été gardé par les Chinois qui ne voulurent pas le divulguer aux européens qui convoitaient cette céramique fine et translucide. Ce n’est qu’au XVIIIème siècle, qu’un chimiste Allemand appelé Friderich Böttger, qui opérait sous les ordres d’Auguste II Le Fort, a réussi à percer le secret de la porcelaine chinoise.  Il est assez étrange de constater qu’avec la céramique, on se trouve dans un des arts à la fois les plus répandus dans notre histoire mais aussi un des plus méconnus du grand public.  En effet très peu de personnes actuellement connaissent des rudiments d’histoire et de technique en céramique et on ne la retrouve généralement peu valorisée dans les musées. Au début la mise en forme des objets était entièrement faite à la main à partir d’un boudin de terre d’argile qu’on appelle le colombin. On a ensuite inventé le tour de potier afin de faire tourner le bloc d’argile qui s’avère très utile lorsqu’on cherche à modeler un récipient rond.  Ce n’est que bien plus tard vers la fin du XVIIIème que la technique du coulage est apparue afin de créer des céramiques à partir de moulages. Ce fut le début d’une utilisation plus répandue des assiettes et des plats en céramiques. Cette voie a permis, appuyée par l’évolution de la chimie, l’arrivée du calibrage mécanique qui est à l’origine de la céramique industrielle qu’on retrouve la plupart du temps aujourd’hui. On ferait remonter les origines de la céramique à environ X millénaires avant J.C. De manière vraisemblable, cet art est né par expérience et hasard, grâce au modelage de l’argile qu’on avait ensuite laissé au soleil.  Cependant cette méthode rendait les céramiques particulièrement fragiles. Il fallut attendre une meilleure utilisation du feu et des fours pour permettre de durcir la terre et de la rendre plus résistante à l’épreuve du temps.

ceramique antique

Les avancées historiques

On retrouve donc les tout premiers fours vers 4000 ans avant JC. Ces fours étaient fermés ce qui permettaient d’obtenir des températures beaucoup plus considérables que dans des fours ouverts. Dès cette époque, la céramique commence à se répandre dans le bassin méditerranéen grâce au commerce des civilisations crétoises, mais aussi mycéniennes. On retrouve de nombreuses traces du commerce de la céramique sur les bords de la mer Égée. On retrouve de nombreuses variantes de techniques utilisées selon les époques et les régions : la céramique sigillée crée par les Romains, celle des Grecs de l’Antiquité qui comprenait une forte présente d’oxyde de fer ce qui al rendait sombre, mais aussi la poterie vernissée des Arabes qui commença à se répandre en Europe vers le Xème siècle. Ce sont vraiment les Mycéniens qui les premiers, dès 1500 avant J.C, ont séparé l’usage pratique et l’usage artistique de la poterie, et ils furent les premiers à faire le commerce de poterie finement décorée, comme des coupes, alors que les jarres qu’on retrouve partout sur les bords de la Méditerranée avaient un usage exclusif de récipient. Plus tard, les chinois inventèrent la porcelaine sous l’époque T’ang. La Faïence fut l’apanage exclusif des artisans européens dès le XIIème siècle dans la ville de Faenza. On l’utilisa surtout par la vaisselle. Le grès pour sa part débute au début dans le Haut Moyen-Âge  avec un essor important dès le XVIème siècle.

Comments are closed.