Un solarium en hiver, ça dit quoi?

Au Québec, la courte durée de l’été est une plaie pour bien des ménages. Alors que les gens pourront profiter de l’air frais sur leur terrasse pendant à peine cinq mois par année, ils seront forcés de s’encabaner entre quatre murs pendant le reste de l’année, ou encore de s’envoler pour le sud (avec les frais assez importants qui en découleront). Le solarium, heureusement, peut s’avérer être une bonne solution.

Instinctivement, on pourrait être amené à penser que le solarium est réservé à l’été, tout simplement sous prétexte qu’on a besoin de « soleil » pour en profiter pleinement. Il ne faut pas se fier au nom : il existe bel et bien des solariums 4 saisons! Dans l’article qui suit, nous nous attarderons un peu plus en détails à cet équipement pour voir s’il pourrait convenir pour prolonger votre saison chaude.

Solarium hiver

Quels sont les types de solariums?

Bien entendu, tous les solariums ne sont pas réputés pour vous garder au chaud en tout temps! Il en existe deux principaux types :

Le solarium 3 saisons : La majorité des installations sont considérées trois saisons car on considère qu’elles ne sont pas bâties pour résister aux rigueurs de l’hiver. Pendant la saison froide, on va tout simplement « fermer » le solarium de façon à ne pas le chauffer inutilement, ce qui fait qu’on ne pourra pas l’utiliser pendant trois à cinq mois, quand la température sera au plus froid.

En règle générale, ce type d’extension sera séparé de votre domicile par le biais d’une porte isolée. De ce fait, vous limiterez la perte de chaleur.

Le solarium 4 saisons : Ce type d’extension de maison se qualifie surtout grâce au type de matériaux utilisés pour la construction. On fera appel, par exemple, à du verre dit « hautement performant » afin de limiter autant que possible les pertes de chaleur durant la saison froide. Il faut aussi compter sur une base isolée qui limite l’infiltration d’air (meilleure étanchéité) et qui va, encore une fois, optimiser votre performance énergétique.

Il faut faire attention : le prix de ce type d’extension est nettement plus élevé que pour le solarium trois saisons. On parle d’un investissement qui peut facilement dépasser le 20 000$ si vous souhaitez obtenir un produit de haute qualité.

Pourquoi passer son hiver au sein d’un solarium?

La raison d’investir autant dans un solarium est simple : comme l’installation est conçue avec des murs vitrés, vous êtes beaucoup plus exposés au soleil que si vous étiez assis près de la fenêtre du salon. Sans être réellement à l’extérieur, vous avez quand même l’impression de profiter du bon temps, en quelque sorte.

Ceux qui sont très sensibles aux carences en vitamine D (qui provient des rayons du soleil) seront très heureux de pouvoir prendre un bain de rayons UV en plein hiver. C’est une autre façon de profiter de la luminothérapie, quoique celle-ci soit quand même plus dispendieuse qu’une simple lampe LED!

D’ailleurs, aussi fou que cela puisse paraître, certains se serviront même du solarium pour cultiver des plantes ou des semis en prévision de l’été!

Qu’en est-il de la température?

Dans une installation trois saisons, il ne fait pas aussi froid qu’on pourrait le penser. Certains vendeurs mentionnent que lorsque la température approche le point de congélation, il pourrait faire jusqu’à 15 degrés à l’intérieur du solarium. Avec un petit gilet de laine ou un manteau léger, il y a quand même moyen de s’installer et de lire son journal!

Si vous investissez la totale, vous constaterez que les températures sont aussi confortables qu’au sein de votre maison.

Solarium avec neige

Choisir l’orientation

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, la façon dont on orientera son solarium aura un impact important sur la qualité de vie et aussi sur les dépenses. Une extension qui sera orientée vers le nord ne sera pas autant exposée aux rayons du soleil. Cela veut dire qu’elle coûtera plus cher en chauffage, surtout si vous comptez l’utiliser en hiver!

D’un autre côté, si elle est orientée vers le sud, il se peut que vous ayez particulièrement chaud lorsque l’été sera à son plus chaud. Pour pallier à ce problème, vous n’aurez pas le choix de faire l’installation d’un système de climatisation.

En conclusion, je serais porté à dire qu’un solarium quatre saisons devrait être orienté vers le sud alors qu’un trois saisons devrait faire face au nord, histoire de garder sa fraîcheur en été.

Comments are closed.