Noël et son influence sur la loi

En premier lieu, nous tenons à mentionner que la rédaction de cet article fut lourdement inspirée par Le Portail de la Justice au Canada, qui publiait tout récemment les différents impacts que la fête de Noël peut avoir sur la justice en Amérique du Nord. Afin de ne pas s’octroyer un faux crédit, la source serait citée à la fin de cet article.

À l’approche de Noël, il est intéressant de se questionner sur les impacts que la fête peut avoir sur notre société. Après tout, c’est pratiquement un continent en entier qui s’arrête l’espace d’une journée : les familles se rassemblent, très peu de gens travaillent et la morosité ambiante laisse place à quelques moments de magie, du moins de repos.

Cette fête influence plusieurs sphères de notre société. Il y a tout un volet économique qui est rattaché à Noël : plusieurs commerces réalisent des performances nettement supérieures au reste de l’année durée le mois de décembre, et d’autres entreprises existent uniquement pour desservir la population aux environs de cette période de l’année. En plus de l’économie, vous allez voir, la justice a également son mot à dire.

Arbre de Noel

La contestation du mot Noël et la riposte

Le phénomène de diversité culturelle prend une ampleur importante en Amérique du Nord depuis les dernières décennies. Il ne s’agit plus d’une société où les blancs sont les meneurs et où les noirs et les autres minorités sont des esclaves! Aujourd’hui, les autres ethnies et les diverses religions occupent une part importante de la population et sont traitées avec une dignité et un respect qui n’existait pas auparavant.

Cela leur donne le droit de protester lorsque certains mécanismes de la société ne leur plaisent pas, mais il y a également des aspects négatifs à cette intégration. Par exemple, au Canada, certaines écoles se sont mis à mettre de côté les célébrations de Noël pour plutôt parler de « solstice d’hiver », une proposition édulcorée qui plairait davantage aux parents musulmans, qui ne célèbrent pas la naissance du christ. Pourtant, les changements proviennent souvent des commissions scolaires ou du gouvernement lui-même plutôt que d’être des demandes des communautés religieuses! C’est simplement une façon d’éviter les conflits.

Au Texas, le représentant républicain Dwayne Bohac a décidé que le statut de Noël serait mis en place de façon claire dans son état. En effet, la loi qu’il a fait accepter fait en sorte que les poursuites qui pourraient être intentées contre ceux qui fêtent Noël soient bloquées en vertu de la constitution. Ce changement aide surtout tout ce qui est public, compte tenu que le gouvernement n’a pas le droit, en théorie, d’affirmer sa préférence envers une religion.

Les commerces ne peuvent ouvrir à Noël

C’est une conséquence très claire de la législation liée à Noël : il n’est pas possible pour la majorité des commerces au Canada d’ouvrir leurs portes le jour de Noël, principalement parce que la fête est un jour férié. Certains services essentiels sont maintenus, mais sinon, obligation de passer du temps avec votre femme et vos enfants!

Murphy et Noël

En conclusion, l’article du Portail de la Justice au Canada faisait également mention de quelques lois de Murphy très drôles par rapport à Noël. Comme vous le savez peut-être, les lois de Murphy sont des vérités non-écrites de la vie par rapport à la cruauté du hasard et des probabilités.

  1. Ceux qui vont demander au Père Noël les cadeaux les plus imposants sont ceux qui possèdent les cheminées les plus étroites.
  2. La probabilité de commander un cadeau très lourd est exactement proportionnelle avec le nombre d’étages à monter pour les parents pour le faire entrer dans la maison.
  3. Lors de chaque distribution de cadeau, le Père Noël réalisera au moins une fois qu’il a oublié de laisser tomber un cadeau et que celui-ci devait être livré à l’autre bout du monde.
  4. La durée de l’utilisation d’un cadeau par l’enfant est inversement proportionnée au prix d’achat.
  5. Les cadeaux reçus à Noël peuvent être classés en deux catégories : ceux qu’on ne souhaitait pas recevoir et ceux qu’on ne recevra jamais.
  6. Il est obligatoire que le Père Noël avec une fausse barbe rencontre un enfant méchant qui tentera de la lui tirer.

Source : http://www.justicecanada.ca/noel-ses-impacts-justice/

Comments are closed.