L’histoire de la formule 1

Bien des adultes se rappellent avoir passé d’excellents avec leur père à écouter la course automobile devant la télévision. En effet, la Formule 1 est une institution à travers le monde qui n’a cessé de faire rêver les amateurs de sensations fortes et de belles voitures depuis sa création. En fait, ce circuit professionnel existe depuis si longtemps qu’il serait bien difficile pour la grande majorité des amateurs de définir exactement la période où la Formule 1 est née! Pour ces gens, c’est sans doute le bon moment pour refaire un petit tour en arrière et voir comment a débuté son histoire.

Grand prix

Les premiers championnats de F1

Bien que certains championnats automobiles furent disputés à partir des années 20, ce serait en 1946 que la FIA et la CSI créèrent les règles de la F1 telle que nous la connaissons aujourd’hui. Le premier championnat dit officiel de F1 se serait produit en 1950. Il y avait à l’époque sept courses, six grands prix ainsi qu’une course de l’Indianapolis 500. Les points étaient toutefois considérés d’une façon un peu différente : seules les quatre meilleures courses d’un pilote étaient considérées au classement final de la saison. La personne réalisant le meilleur tour était également crédit d’un point supplémentaire, chose qui ne se fait plus à l’heure actuelle. Chose intéressante, même en 1950, Ferrari faisait partie des trois meilleurs constructeurs de la série.

Il y eu différents changements de règles dans les débuts de la F1 : en effet, on passa à la Formule 2 pour deux saisons, soit en 1952 et en 1953, suite au départ du constructeur Alfa Romeo en 1951. La F1 revint pour plusieurs saisons, mais une nouvelle parenthèse F2 débuta de 1961 à 1965.

Les années de Michael Schumacher

Vers 1994, le pilote allemand commença une domination sans précédent sur le championnat de la série Formule 1. On notera son geste disgracieux en 1997, où il avait tenté de vaincre son compétiteur lors de la dernière course, Jacques Villeneuve,  en entrant en collision avec lui. Il perdit donc son titre cette année-là. Dix ans après son entrée sur le circuit, il avait déjà accumulé un septième titre sur le parcours de la formule un, comprenant un 5e titre consécutif. Sa déchéance survint toutefois en 2005, où une année difficile pour son écurie (et lui-même) couplée à une saison magistrale de Fernando Alonso sonna le glas de sa domination.

L’état de la Formule 1 aujourd’hui

Les derniers changements importants à la réglementation se seront produits en 2009, alors qu’on souhaite relancer le spectacle et raviver la passion suscitée par le sport. On prendra également des mesures pour réduire significativement les dépenses des écuries face à une situation économique mondiale en déclin.

Différents changements au niveau des circuits choisis pour le championnat de la Formule 1 surviennent également à l’occasion ces dernières années. Le Grand Prix de Montréal, par exemple, avait été retiré en 2009 pour faire place à d’autres courses situées en Asie ainsi que dans le monde arabe. Toutefois, il fut réinséré de nouveau dès l’année suivante suite à la controverse suscitée au pays. Cette année encore, la course F1 2013 à Montreal aura lieu, étant l’une des courses qui suscite à l’heure actuelle le plus d’audimats au sein des amateurs de course à travers le monde.

Comments are closed.