Employer un coach de vie ou se prendre en main soi-même?

Le coach de vie est à la mode. Il est pourtant de plus en plus décrié du fait des différents scandales qui ont éclaté suite aux abus de certains individus se présentant comme tel. Faut-il de ce fait croire en l’efficacité de ce type d’intervenant ou se tourner vers autre chose?

coach de vie, devenir coach de vie, coach de vie quebec

Les coachs de vie sont de plus en plus nombreux au Québec. Cela pourrait expliquer les différentes affaires qui ont mis au grand jour leur effet parfois néfaste. Entre leur réputation sulfureuse et les croyances de certains, il est difficile de se faire un avis pertinent à leur sujet.

Qu’est-ce qu’un coach de vie?

Les définitions diffèrent d’une source à une autre. Il est toutefois aisé de saisir le sens primaire de ce genre de pratiques.

Comme l’indique La Presse dans l’article mis en lien plus haut, la Fédération Internationale des Coachs définit le coaching comme un « partenariat qui met l’emphase sur l’action que nos clients ont l’intention de prendre pour réaliser leur vision, leurs buts et leurs désirs ». Coaching Québec, un réseau d’écoles de coaching PNL (programmation neurolinguistique), offre un peu plus de détails : « Le coaching en PNL se base sur les pré-supposés et les techniques de la programmation neurolinguistique pour aider les individus à atteindre des objectifs, réalistes et écologiques, dans différentes sphères de leur vie : développement personnel, couple, famille, travail, relations sociales… » Notons cependant que la PNL peut différer d’autres démarches.

Ce ne sont en tout cas pas les définitions qui manquent. Finissons avec Wikipédia qui désigne cette approche comme « un accompagnement professionnel personnalisé permettant d’obtenir des résultats concrets et mesurables[réf. nécessaire] dans la vie professionnelle et/ou personnelle ».

Faut-il se méfier de ces individus?

En se basant sur ces informations, il n’y a, à priori, aucun risque à faire appel à un coach de vie. Après tout, ce type d’intervenant ne semble qu’avoir pour but votre bien-être. Il semble, de plus, utiliser des techniques douces tournées vers la psychologie et l’auto-analyse.

Le problème vient du fait que ces personnages peuvent avoir une influence considérable sur les individus qu’ils sont censés guider. Surtout que, souvent, ces derniers sont relativement affaiblis ou influençables. Les dangers sont bien là : manipulation, aliénation, etc. plusieurs vies ont été brisées à cause de ces individus. La relation entre le spécialiste et le « patient » pouvant devenir tellement forte qu’il est possible que ce dernier puisse devenir sous son emprise. Rien de surprenant alors de voir des individus se prétendant coach de vie mis en examen suite à des accusations de vol, voire pire.

Alors, quoi faire si vous souhaitez à tout prix faire appel à ce genre de personne? Commencez par bien vous renseigner au sujet du coach de vie auquel vous souhaiter vous adresser. Faites ensuite attention aux actions de celui-ci. Je vous l’accorde, c’est facile à dire, mais si vous constatez que votre « guide » va trop loin ou a des pratiques douteuses, arrêtez tout.

Devenir son propre coach de vie

Une autre approche, à mi-chemin entre le coaching de vie et les techniques de self awarness, se présente comme une alternative attrayante pour les personnes intéressées par ce type de cheminements. Différents centres de formation issus du Québec, tels que Commeunique, proposent des cours visant à appliquer la même sorte de méthodes que celles utilisées par les coachs de vie pour arriver au bonheur intérieur. Ces approches visent à atteindre les mêmes objectifs que ceux des coachs de vie en évitant de tomber sous l’emprise de ces derniers.

Si vous êtes dans une recherche personnelle et que vous souhaitez essayer une approche de ce genre sans faire appel à un coach de vie, ces formations peuvent être pour vous. Elles ont d’autant plus pour avantage de ne pas vous laisser seul dans cette démarche (contrairement à un livre que vous étudierez à la maison). Les enseignants de ces centres sont là pour vous aider et vous encadrer durant votre processus d’apprentissage. Les objectifs sont en tout cas les mêmes : mieux se connaître, se distancier des sources de mal-être, apprendre à positiver, atteindre un équilibre intérieur, …

Comments are closed.