Attention aux fausses injections de Botox!

S’il y a une chose avec laquelle les gens ne devraient jamais jouer, c’est bien leur santé. Malheureusement, les gens sont prêts à faire des folies pour tenter d’améliorer leur apparence physique! Bien que les chirurgies esthétiques et les interventions non chirurgicales (comme l’injection de Botox et l’épilation au laser) soient aujourd’hui sécuritaires, les gens ne sont pas à l’abri du désir d’économiser quelques dizaines de dollars.

Récemment, un article proposé par The Gay UK, un magazine homosexuel présent en Grande-Bretagne, mentionne que les hommes prennent bien des risques lorsque vient le temps de s’injecter de la toxine botulique dans le visage. Zoom sur un phénomène fort inquiétant.

Botox

Faux Botox

Seule Allergan, la compagnie possédant le brevet pour l’invention du Botox, peut produire et vendre sa toxine à l’industrie médicale. Malheureusement, la contrefaçon est également présente dans le monde de la chirurgie esthétique! Il est possible d’acheter sur le web des faux produits à une fraction du prix de la recette originale. Ce faisant, il devient pratiquement impossible de savoir ce qu’on s’injecte dans le visage…

À titre indicatif, si les caractères écrits sur la bouteille sont en mandarin ou en coréen, il est hautement probable que la substance soit contrefaite. Même un produit nord-américain qui n’aurait pas été conçu par Allergan doit être considéré comme risqué!

Risques très graves

N’allez pas croire qu’une petite piqûre de faux Botox vous causera quelques démangeaisons et que le problème s’arrêtera là : les conséquences peuvent être dramatiques. Les dégâts causés peuvent aller de la trachéotomie jusqu’à la mort, bien que ces situations exceptionnelles ne semblent pas s’être produites au Canada jusqu’à présent. Il ne faudrait tout de même pas atteindre qu’une telle catastrophe n’arrive avant de réaliser le danger!

Gens non formés : quelques statistiques

Toujours selon l’article publié, on dit que près d’un homme sur quatre ayant reçu des traitements d’ordre esthétique les ont reçus d’un ami qui n’avait pas été formé. Quand on parle spécifiquement du Botox, 17% des hommes seraient prêts à recevoir une injection d’une personne sous-qualifiée! Les femmes, de leur côté, répondent oui dans une proportion de 10%.

Qui peut injecter du Botox?

La docteur Natalie Emond, spécialiste en esthétique et offrant elle-même le service d’injection pour la Clinique Médicale des Deux Tours, a tenu à rappeler que ce ne sont pas uniquement les chirurgiens esthétiques qui peuvent offrir une injection de Botox en toute sécurité. Par exemple, il arrive que des dermatologues ainsi que des ophtalmogues offrent eux aussi ce service.

Cependant, une chose est claire : il est important d’avoir suivi une formation approfondie afin de bien connaître les techniques ainsi que les risques d’utiliser le produit. Évidemment, la répétition permet de développer ses compétences… d’où l’intérêt de traiter avec une personne qui en a fait son métier.

Quelques questions au sujet du Botox

En conclusion, voici les réponses à quelques interrogations que les lecteurs pourraient se poser au sujet de la toxine botulique :

Q : Est-il vrai que tout le monde peut avoir recours à ce traitement esthétique?

R : Pas du tout! Certaines contre-indications doivent être prises en compte avant de procéder au traitement. Les femmes enceintes ou qui allaitent, les gens connus comme étant hypersensibles à cette toxine ou souffrant de troubles de transmission neuromusculaires ainsi que les gens prenant divers antibiotiques ne peuvent recevoir d’injection. Votre médecin s’assurera que vous êtes admissibles avant de procéder.

Q : Est-il vrai que le Botox a déjà sauvé des nouveau-nés?

R : Eh oui! Certains bébés peuvent souffrir d’une hyperstimulation des glandes salivaires résultant en un engorgement de leur trachée. En injectant une dose infime de la substance dans leurs glandes salivaires, il a été possible d’inhiber la production de salive et ainsi de les sauver.

 

Comments are closed.